Free Porn





manotobet

takbet
betcart




betboro

megapari
mahbet
betforward


1xbet
teen sex
porn
djav
best porn 2025
porn 2026
brunette banged
Ankara Escort
27.8 C
Paris
mardi, juin 25, 2024

L'histoire en devenir : Scott Iserhoff


Louis Shisheesh et Bernadette Shisheesh ont enseigné à Scott Iserhoff l'significance de la souveraineté alimentaire dans la tradition autochtone : les transferts d'énergie dans ce que vous créez. Iserhoff, un chef qui mélange la delicacies autochtone traditionnelle et moderne, donne vie à ces idées à travers son entreprise, Pei Pei Chei Ow.

«Ils m'ont vraiment élevé autour de la nourriture traditionnelle et m'ont appris à vraiment apprécier et respecter la nourriture qu'on m'a donnée», explique Iserhoff qui observe que l'une des leçons précieuses qu'il a apprises était de ne pas cuisiner lorsqu'il est en colère.

Chez Pei Pei Chei Ow, le menu s'encourage de la terre, de la vie et des saisons qui entourent le monde d'aujourd'hui. La souveraineté alimentaire est un idea qu'Iserhoff n'avait pas envisagé jusqu'à ce qu'il begin à comprendre l'significance de la nourriture et son parcours de la terre à l'assiette.

« La souveraineté alimentaire signifie une alimentation culturellement appropriée et une alimentation d'où l'on vient, de la terre », dit-il. « La souveraineté alimentaire, c'est avoir la capacité d'acheter ce que l'on veut, de décider ce que l'on mange, mais aussi d'être en bonne santé. »

Pour Iserhoff, penser à ses souvenirs culinaires le ramène à la terre. L’un de ses tout premiers souvenirs culinaires consiste à s’asseoir autour d’un feu à l’intérieur d’un tipi et à fumer du poisson.

« Être sur la terre est médicinal », dit Iserhoff, se remémorant ses souvenirs d'enfance sauvage, « la société aime pousser les enfants à faire des choses comme obtenir de bonnes notes, mais (mes grands-parents) nous amenaient toujours simplement à la terre, asseyez-vous avec du thé et de la bannique et amusez-vous », dit-il.

« Les souvenirs de mes grands-parents me maintiennent vraiment ancré en tant qu'individu », partage Iserhoff, qui s'estime chanceux d'avoir des grands-parents qui partageaient un engagement particulier les uns envers les autres, une valeur qui n'est pas si courante aujourd'hui. Iserhoff dit que les bons souvenirs passés avec ses grands-parents lui ont donné le privilège de partager des histoires à travers la nourriture. En ce qui concerne le tourisme autochtone, Iserhoff estime que c'est quelque selected que le monde devrait connaître.

« Plus il y a de tourisme autochtone, plus il y a de représentation partout au Canada », déclare Iserhoff. « Nous sommes différents d'une nation à l'autre, d'un peuple à l'autre, avec des histoires différentes. »

Iserhoff souligne que la façon dont les peuples autochtones valorisent la terre et les ressources ainsi que la manière dont les histoires sont partagées sont uniques. « Il y a toujours de nouvelles histoires qui sortent, de nouvelles légendes et il y aura de nouvelles légendes. »

Iserhoff estime que le tourisme autochtone montre à la société que les peuples autochtones ne sont pas tous pareils.

« C'est la partie la plus importante de ce que je fais, de ce que fait notre entreprise. »

Related Articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Stay Connected

99FansLike
10FollowersFollow
- Advertisement -spot_img

Latest Articles